LE BURNOUT

Le burnout résulte d'une accumulation de stress sur une longue période conduisant à l'épuisement des ressources de l'organisme qui ne peut alors plus faire face. Le burnout se caractérise par 3 dimensions qui marquent une rupture par rapport au au vécu et au comportement habituels de la personne. Il y a un « avant » et un « après burnout », nous disent ceux qui ont traversé cette épreuve.

  • un épuisement physique, psychique et émotionnel = la personne se sent usée physiquement et n'arrive pas à récupérer malgré le repos, les vacances ; elle a du mal à se concentrer, elle fait des erreurs, manque de rigueur alors que ce n'était pas le cas auparavant

  • une dépersonnalisation = la personne montre une attitude de déshumanisation dans ses relations, du cynisme, une distance excessive par rapport aux autres, à l'environnement, au travail. C'est une forme de défense face à la situation. 

  • une détérioration du sentiment d’ accomplissement personnel = la personne s'autodévalorise, montre une nette démotivation, et expérimente un vécu d'échec, d'impuissance, d'inutilité. Elle se sent dépassée. 

Initialement observé dans les professions de soignants, le burnout touche aujourd'hui des travailleurs de tous âges, de tous milieux, de tous secteurs d’activité. Pourtant, le burnout n’est pas une fatalité. Il est possible de le prévenir, d'empêcher qu'il ne survienne, à condition de savoir écouter les premiers signes. Car un burnout sévère, ce sont des mois d'arrêt maladie, et parfois l'impossibilité de revenir travailler dans l'entreprise.

Comment repérer les signes avant-coureurs de burnout ? (d'après le Dr Marie-Pierre Guiho-Bailly, psychiatre du réseau Souffrance & Travail)

Les premiers signes sont discrets : difficultés de concentration, dégradation des capacités d'attention, perte de mémoire… La personne compense sa baisse d'efficacité en travaillant plus longtemps pour essayer de retrouver son efficience antérieure. Elle se fatigue plus facilement, mais ne veut pas reconnaître qu'elle est surchargée et surmenée.

Les symptômes physiques, relationnels, comportementaux deviennent plus visibles : troubles du sommeil, fatigue qui résiste au repos, irritabilité, accès de colère, sensibilité accrue aux frustrations, instabilité émotionnelle importante (rires, larmes), perte de plaisir au travail, maux de tête, douleurs généralisées, tensions musculaires, troubles du comportements alimentaires (diminution ou augmentation de l'appétit), troubles digestifs (transit, nausées…), infections virales (ORL) à répétitions, recours à des produits addictifs "pour tenir le coup".

Enfin, le burnout est déclaré, avec les 3 dimensions évoquées plus haut. La personne se replie sur elle-même, s'isole.

Au plan individuel, le burnout est une souffrance et une remise en question profonde - et souvent même une surprise pour ceux qui en font l'expérience. ils n'ont pas pu, su ou voulu voir les premiers signes. 

Le burnout peut dans certains cas amener à un changement radical de vie. Dans tous les cas, il oblige à revoir son équilibre de vie, ses choix et son rapport au travail, pour ne pas rechuter. Cela ne veut pas dire que la personne est seule responsable de ce qui lui est arrivé ! Si ce sont fréquemment les personnes les plus impliquées dans leur travail qui sont touchées par le burnout, les facteurs organisationnels (l'intensification du travail, les méthodes de management, les objectifs impossibles à atteindre, le manque de reconnaissance, les conflits éthiques...) jouent un rôle fondamental dans la survenue d'un burnout. 

Avant que le burnout ne soit déclaré, je vous aide à repérer les signes précurseurs, à comprendre ce qui se passe en vous sur les plans émotionnels, psychiques et physiques, et à mobiliser les ressources qui existent en vous, dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise, afin de ne pas aller jusqu'à la rupture.

Si vous souffrez actuellement de burnout, au-delà du suivi médical mis en place, il est important de prendre le temps de comprendre ce qui vous est arrivé, de repérer les facteurs déclenchants, les alertes que vous avez eues et que vous n'avez peut-être pas vues ou pas écoutées... afin que vous ne retombiez pas dans les mêmes écueils. Car avoir fait un premier burnout n'empêche pas d'en faire un second, au contraire il fragilise. 

Une fois votre histoire revisitée, nous pourrons travailler à votre reconstruction, étape par étape, afin que vous puissiez retrouver le chemin d’une vie professionnelle épanouissante. Cela prendra d'autant de temps que vous avez été loin dans la rupture. Le rythme de la reconstruction est propre à chacun.

Je vous reçois au 50 rue du Général Leclerc 78380 Bougival (tout près de Rueil-Malmaison, La Celle-Saint-Cloud...)

Tarif : 60 euros la séance de 3/4 d'heure.

Virginie Maronne - Psychologue du travail - n°ADELI 789323359

50 rue du Général Leclerc 78380 Bougival - FRANCE

06.67.00.82.78

virginie_maronne@hotmail.com

 

© 2019 Créé par Virginie Maronne avec Wix.com.

© Les textes et les photos sont de Virginie Maronne et ne sont pas libres de droit. Toute reproduction et utilisation interdites.